Chapes

Le plancher, la chape ou le support constituent la partie de la construction du sol qui se trouve entre l’aire de pose (par exemple les hourdis) et le revêtement.

En fonction du lieu et des exigences, ce support se compose de 1 couche de chape ou d’une vraie construction en sandwich, se terminant par une chape de finition.

Étant donné que les supports subissent les tensions différentielles consécutives aux différences de température et la pose du gros-oeuvre, il est indispensable de prévoir une isolation périphérique et des joints de dilatation entre les différents espaces.

Si l’espace excède 40 m² de superficie ou 8 mètres de long dans une direction, il convient de prévoir un supplément de joints de dilatation intermédiaires. Ceci est également recommandé dans le cas d’un espace en quinconce (par exemple: un living en forme de L).

Si la chape finale est en pose flottante (c.-à-d. posée au-dessus des plaques d’isolation ou du remplissage SCHUBO), il suffit de prolonger ces joints de dilatation uniquement par la chape finale et la finition du sol. Dans le cas d’une chape fixe (au-dessus d’un support lié au ciment), le joint de dilatation doit être prolongé jusqu’au support. On prévoit, dans le joint, une bande d’isolation compressible de 5 mm. d’épaisseur. Le joint dans le sol fini est délimité à l’aide de petites pièces angulaires en laiton ou en inox contre lesquelles le sol s’arrête le long des côtés du joint. Le joint entre 2 profils est étanché à l’aide d’un mastic restant souple.